samedi 18 avril 2015

CHI NEI TSANG/ MBSR/ MEDITATION EN GIRONDE

Une nouvelle vitrine de la promotion de l’énergétique chinoise du ventre (Chi Nei Tsang), de la MBSR (réduction du stress par la pleine conscience ou encore Mindfulness Based Stress Reduction), de la méditation laïque vient de voir le jour en Aquitaine et plus particulièrement en Gironde à Bordeaux et sur le bassin d’Arcachon.
Photo: Studio Images La Teste de Buch

Un site web : http://www.yvan-wemaere.com/ que je vous invite à visiter avec des visuels  personnalisant le bassin d’Arcachon et mettant en avant de manière illustrée le chi nei tsang (à Bordeaux et sur le bassin d'Arcachon), le programme MBSR des 8 semaines (à Bordeaux et sur le bassin d'Arcachon) et les séances de méditation laïque de pleine conscience à Gujan-Mestras.

lundi 6 avril 2015

L’EFFICACITE DE LA PLEINE CONSCIENCE DEMONTREE

Beaucoup de recherches ont été faites qui attestent des effets physiologiques de la pleine conscience. Jon KABAT-ZINN, professeur de médecine, fondateur et directeur de la Clinique de réduction du stress à la faculté de médecine du Massachusetts (USA) et créateur du fameux programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction ou la réduction du stress par la pleine conscience) des 8 semaines, met en avant dans une interview donnée à la revue L’INEXPLORE (hors-série N°1) les expériences scientifiques qui démontrent l’efficacité de la pleine conscience et de la MBSR.
Photo: Fotolia
Extraits choisis : “ Des travaux très excitants paraissent maintenant, sur la pleine conscience en général et la MBSR en particulier. A Harvard, au Massachusetts Hospital, des expérimentations en double aveugle ont montré qu’après 8 semaines de MBSR, à raison d’une heure de méditation de pleine conscience par jour, les gens présentent un épaississement de différentes région du cerveau comme l’hippocampe, très impliqué dans l’’apprentissage et la mémoire, ou encore le cortex cingulaire postérieur impliqué dans la perception, ainsi que dans certaines régions du cerebellum, impliquées dans la coordination des membres. Elles révèlent aussi un amincissement de l’amygdale qui est le centre émotionnel de réaction à la menace. Une autre expérience à l’université de Toronto montre que les gens entraînés avec la MBSR se voient différemment. D’ordinaire nous créons une histoire, une narration sur nous-mêmes : qui étaient mes parents, ou est-ce que je vais, etc. C’est une construction mentale. Et la plupart des gens, quand ils ne pensent à rien, pensent à cette narration : c’est ce qu’on appelle le mode par défaut du cerveau. Entraînés avec la MBSR, d’autres régions du cerveau s’activent en rapport avec l’expérience du moment présent, sans histoire, sentir sa respiration, la montée des émotions…

Concernant les maladies, sur 8 semaines, les symptômes diminuent, et après trois ou quatre ans, ils restent moindres. Ceci sans médicament ni chirurgie, simplement avec la pleine conscience cultivée comme un muscle. Ni bouddhisme, ni développement d’une grande philosophie de la vie, juste le yoga de l’attention à la douleur, l’apprentissage du repos dans l’espace de la conscience, sans rien prendre personnellement, sans créer une narration sur sa douleur – combien de temps ça va encore durer, je ne peux pas bouger, ça me tue, je ne pourrai plus remarcher…- mais en habitant le moment présent, puis le suivant, qu’ils soient plaisants ou non. Cela ouvre une dimension totalement nouvelle de soi-même, où l’on n’a plus besoin de fixer les choses. Les êtres humains sont trop complexes pour l’approche réductionniste. Mais quand vous les impliquez dans la médecine participative – je médite et je gère mieux mon stress, ma douleur, mes pensées, etc. – cela contribue à la guérison. “

Formé  et qualifié par l’équipe enseignante du Centre de la Pleine Conscience de la clinique de réduction du stress à la faculté de médecine à WORCESTER (Etat du Massachusetts) en qualité d’instructeur MBSR et membre actif de l’Association pour le Développement de la “Mindfulness“  (ADM),  j’animerai la mise en œuvre du programme MBSR des 8 semaines de la réduction du stress par la pleine conscience (MBSR) d’après le protocole de Jon KABAT-ZINN  à Bordeaux du samedi 25 avril au samedi 20 juin (même stage à Arcachon du lundi 27 avril au lundi 22 juin) et du samedi 3 octobre au samedi 28 novembre (même stage àArcachon du lundi 5 octobre au lundi 30 novembre). Le programme des 8 semaines comprend 8 séances hebdomadaires de 2h30 et une journée en silence.

Pour plus de renseignements sur le programme MBSR des 8 semaines, modalités d’’inscription se reporter à la rubrique MBSR /gestion du stress du blog.